Que s’est-il passé ?

Il y a des livres qui sont aussi simples en apparence que riches et enrichissants au final. Le livre dont je vous parle aujourd’hui en fait partie : Que s’est-il passé ? de Nicolette Humbert (La Joie de Lire, 2014).

que s'est-il passé ?

Cet imagier se base sur un principe tout simple : pas de texte, simplement deux photos, et le titre du livre qui nous pousse à nous interroger : mais que s’est-il passé entre ces deux images ?

image

Les photos sont belles, et les plus jeunes profiteront simplement des images de ce tout-cartonné.

Les enfants sont doués en lecture de l’image et attentifs aux détails. Ils repèrent souvent facilement les différences entre les deux images. Et la recherche “d’indices” est un jeu très amusant :

image

Oh, le robot est tombé. Et le chat qui était à l’arrière-plan est devant. Le papillon s’est envolé. Pourquoi ?

imageEt là, où sont passées les pommes ?

Mais une fois qu’on a constaté la différence, il faut l’expliquer ! Deviner ce qu’il s’est passé, et qu’on ne voit pas. Et ce n’est pas si évident que ça pour les petits ! Lorsque j’ai montré ce livre au magicien, qui avait 3 ans tout pile, il répétait “mais que s’est-il passé ?” avec enthousiasme à chaque page, mais il lui a souvent fallu un peu d’aide pour déduire les évènements des différences qu’il constatait.

D’autant plus que si certains sont évidents, d’autres sont plus complexes.

image

Celle-ci, par exemple, suppose de connaître le principe des marées, de comprendre que la mer est arrivée et repartie (l’écoute intensive de Bulle et Bob à la plage avait cependant permis au magicien d’intégrer que souvent, la mer emporte les châteaux de sable).

Le fait qu’il n’y ait pas de texte, pas d’explication laisse aux enfants une grande liberté. Parce que même si, en tant qu’adulte, on voit une explication “logique”, qu’est-ce qui empêche d’imaginer que c’est un dragon qui a détruit le château ou des lutins qui ont grignoté les salades ? C’est un livre, pourquoi l’explication “logique” serait plus “vraie” que les autres ?

 

Ce livre est donc à la fois un jeu et un défi pour les enfants. Un livre qui pousse à la recherche d’indice, aux échanges, à la discussion.

Et aussi un livre met en scène de manière explicite un élément fondamental de l’album, mais aussi plus largement de la narration puisqu’on le retrouve dans les romans, les dessins animés et les films… L’ellipse. L’idée qu’on ne voit pas tout. Que la situation a évolué d’une image à l’autre, d’un passage à l’autre. Et qu’on peut, simplement grâce à cela, raconter une histoire. Et ça, c’est fascinant, non ?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s