2 petites mains et 2 petits pieds

Chaque premier samedi du mois, le challenge “je lis aussi des albums” propose un thème commun. J’ai ainsi publié un livre sur l’amour le premier samedi de février, un livre sur le printemps le premier samedi de mars. J’ai malheureusement raté les rendez-vous d’avril et de mai, mais me revoilà aujourd’hui ! Le thème du jour, ce sont les albums anglais,(albums d’auteurs, illustrateurs anglais, albums sur l’Angleterre, se déroulant en Angleterre, albums pour apprendre l’anglais…).

Je pensais avoir trouvé l’album idéal, un album qui est dans la pile des livres dont j’avais envie de parler depuis longtemps (j’avais un brouillon d’article qui datait d’octobre), et dont j’étais certaine qu’il était écrit et illustré par deux anglaises. Mais je découvre en préparant l’article que si Helen Oxenbury est bien anglaise, l’auteure, Mem Fox, est australienne…Tant pis, trop tard pour changer de livre !

2 petites mains et 2 petits pieds de Mem Fox et Helen Oxenbury

Cet album est une comptine,. Le texte se déroule toujours de la même manière : “un bébé est né …, un autre bébé est né…, et ces deux bébés, tout le monde le sait, ont deux petites mains, et deux petits pieds”.

2 petites mains et 2 petits pieds de Mem Fox et Helen Oxenbury
2 petites mains et 2 petits pieds de Mem Fox et Helen Oxenbury
2 petites mains et 2 petits pieds de Mem Fox et Helen Oxenbury
2 petites mains et 2 petits pieds de Mem Fox et Helen Oxenbury

Mais parmi tous ces enfants, un est à part, même s’il a, lui aussi, deux petites mains et deux petits pieds. “c’est le mien !”

2 petites mains et 2 petits pieds de Mem Fox et Helen Oxenbury

C’est donc une mère qui parle ici. Avec son refrain le texte plait généralement beaucoup aux tout-petits. Ils y découvrent des repères tout en s’enrichissant grace aux variantes.

Les illustrations d’Helen Oxenbury sont comme toujours magnifiques, pleines de tendresse. Elles sont simples et lisibles, le plus souvent sur fond blanc ou avec un décor simple.

Chaque répétition de la comptine présente deux nouveaux bébés, qui rejoignent ceux présentés précédemments. Au fur et à mesure du livre, les enfants grandissent : du nouveau né du début, ils marchent à quatre pattes, puis se mettent debout… Ils jouent ensemble, se tiennent par la main, se font des calins…

On y découvre des enfants de toutes origines et de tous horizons. Dans une littérature jeunesse ou une écrasante majorité des personnages sont blancs, cela fait du bien.

Un autre extrait, en anglais cette fois, pour rentrer un peu plus dans le cadre du challenge : l’occasion de voir que les 10 doigts et 10 orteils sont devenus les 2 mains et les 2 pieds en français ! Les images viennent d’ici.

2 petites mains et 2 petits pieds de Mem Fox et Helen Oxenbury
2 petites mains et 2 petits pieds de Mem Fox et Helen Oxenbury

J’ai proposé ce livre au magicien pour la première fois quand il avait 9 ou 10 mois. J’ai d’ailleurs découvert ce livre a ce moment là, par hasard, j’avais déjà repéré sa couverture à la bibliothèque mais je n’avais jamais pris le temps de le regarder vraiment. Je l’ai réemprunté à plusieurs reprises. Il faisait partie de ses livres fétiches vers un an. On est ensuite passés à d’autres lectures. Mais je pense que ce livre l’a vraiment marqué. “mains” et “pieds” ont fait partie de ses premiers mots. Et il y a un mois, avec un collègue, nous avons organisé une séance “petite enfance” à la bibliothèque où nous avons utilisé ce livre. Le magicien était présent, et même s’il ne l’avait pas vu depuis plusieurs mois, je suis certaine qu’il l’a reconnu : il s’est précipité dessus et n’a pas voulu le lâcher ! Ce livre a donc provisoirement fait son retour chez nous…

Chlop parle également de cet album ici.

Helen Oxenbury est une super illustratrice qui a fait de nombreux albums pour enfants. Parmi eux, j’aime particulièrement la chasse à l’ours écrit par Michael Rosen (que je présente brièvement ici et dont Chlop parle ). Je ne l’ai pas encore lu au magicien… il faudra que je le fasse, tiens ! Pour écouter un peu d’anglais, le voilà raconté par son auteur, Michael Rosen, jubilatoire ! Et le roi Jules et les dragons écrit par Peter Bently.

Challenge bleu : 17/20

Challenge bleu : 17/20

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s