Chut ! On a un plan

Le nouvel album de Chris Haughton, on ne pouvait pas passer à côté !

J’avais déjà fait un article sur ses deux albums précédents : Un peu perdu et Oh non, Georges !. Moi je les utilise souvent au travail, le magicien s’est pris de passion pour Un peu perdu et surtout, surtout, ce sont les albums préférés de Paul. Quand il a vu celui-là à la librairie, il s’est écrié “on le prend !” et ce, malgré notre règle “on n’achète qu’un livre à chaque visite à la librairie” (on passait chercher pas le temps qu’on avait commandé).

Et on n’a pas été déçu, ce troisième livre est largement à la hauteur des précédents.

Chut ! On a un plan de Chris Haughton

Quatre petits bonhommes armés de filets se promènent dans une forêt, jusqu’à ce qu’ils voient un oiseau.

Chut ! On a un plan de Chris Haughton

Le petit dernier lui dit “bonjour” joyeusement, mais se fait rabrouer par les trois autres : chut, chut, on a un plan !

Chut ! On a un plan de Chris Haughton
Chut ! On a un plan de Chris Haughton

Chaque tentative pour l’attraper se solde par un échec… douloureux. N’y aurait-il pas une meilleure solution pour approcher l’oiseau ?

Bien sûr, le petit y parvient.

Chut ! On a un plan de Chris Haughton

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Les plus grands vont-ils tenter d’attraper l’oiseau ? Vont-ils y parvenir ? Cela va-t-il leur servir de leçon ? Chris Haughton nous entraine plus loin que la chute attendue.

Lire cet album à haute voix est un vrai régal, grace au jeu sur le niveau de la voix : chuchoter pour que l’oiseau n’entende pas, chut, chut, puis brusquement le cri d’attaque… Cette alternance renforce le comique de répétition.

On retrouve les illustrations très expressives de Haughton. J’aime l’humour de son trait. Personnellement, la couverture suffit à me donner le sourire.

Le jeu sur les couleurs est particulièrement réussi, avec un décor de forêt nocturne en camaieu de bleus sur lequel se détache nettement le plumage de l’oiseau (orange, rose, violet), et quelques pages sur fond blanc pour se concentrer sur l’essentiel.

Ce livre, je l’aurais a priori plutôt conseillé à partir de 2 ans 1/2, 3 ans, je le trouvais un peu long pour le magicien, même si je savais qu’il aimait beaucoup les deux précédents. Mais il a tout de suite accroché. Pendant les premières lectures, il n’écoutait pas vraiment l’histoire, mais il pointait l’oiseau sur chaque page. Il l’a demandé, redemandé et reredemandé, et l’autre jour, il me l’a tendu en me disant “chuuuut baboum !”. Je me suis dit qu’il avait juste tout compris !

Challenge bleu : 8/20

Challenge bleu : 8/20

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s