Journal d’une diversification

Ces articles n’intéresseront pas tous les lecteurs du blog, mais j’ai envie de parler de façon un peu précise de la diversification de mon fils. Parce que j’étais (et suis encore) un peu perdue, que ça sera pratique pour moi d’avoir des notes précises. Et parce que ça peut peut être servir à d’autres mamans.

Soyons clairs : c’est simplement un témoignage, en aucun cas un mode d’emploi. Les remarques et conseils de ceux qui sont déjà passés par là (ou pas) sont les bienvenus !

Alors pour situer un peu le contexte. Le jour de sa première purée, le magicien a 4 mois et 18 jours.
Il avait jusque là 5 biberons par jour, de 180 ou de 210 ml.

C’est un gros bébé (7,2 kg et 64 cm à 4 mois).

Pourquoi commencer maintenant ?

Au départ, nous pensions commencer beaucoup plus tard, à 6 mois. Mais nous avons avancé cette diversification pour plusieurs raisons.

La principale est qu’à la PMI où le magicien est suivi, ils conseillent de diversifier dès 4 mois. Ils nous ont en effet expliqué que désormais, on revient vers une diversification plus précoce parce qu’on considère qu’il faut faire gouter le maximum de choses aux bébés avant 7 mois pour limiter les allergies.

Deux raisons plus personnelles :

Si le magicien avait été allaité, j’aurai peut être plus tardé, mais là, il prend du lait en boite donc j’aime autant lui donner des légumes bios que ce lait.

Et puis surtout, je reprends le travail pour ses 5 mois 1/2, et nous voulions éviter que la diversification tombe en même temps que ma reprise.

Comment avons nous décidé de procéder ?

A la PMI, ils conseillent de commencer par une purée de légume le midi, le même légume pendant trois jours pour pouvoir identifier facilement le problème en cas d’allergie. Ne pas ajouter de sel, mais on peut ajouter dès le départ des herbes pour parfumer ou un tout petit peu de matière grasse (beurre ou huile d’olive). 10 jours après, introduire les purées de fruit au gouter (éviter de commencer par les fruits parce que les bébés, qui en général préfèrent le sucré, risquent ensuite de refuser les légumes).

Donc nous allons lui proposer le même légume tous les midis pendant une petite semaine, le temps qu’il prenne l’habitude de manger à la cuillère, puis de lui proposer un nouveau légume 3 jours de suite. Le 3e jour, nous ajouterons éventuellement des herbes ou des épices.

A la PMI, ils conseillaient également de rajouter des céréales, sous forme de farines dans le biberon du soir. Nous avons décidé de ne pas le faire pour le moment. Le magicien est déjà un gros bébé et les biberons de lait lui suffisent pour le caler le soir (jusqu’au lendemain où en général il ne finit pas son biberon du matin).

Nous essayerons de lui proposer des purées maison à base de fruits et légumes bios. J’aime déjà d’amour le Babycook que nous avons récupéré. Mais j’ai déjà donné des petits pots (bios) quand on n’était pas chez nous.

Premiers jours :

Nous avons décidé de commencer avec de la Butternut : un légume un peu sucré et qu’on adore (oui, je sais, un bébé n’aime pas forcément les mêmes légumes que ses parents, mais j’avais envie de commencer par quelque chose que je trouve bon). Les cinq premiers jours, donc, purée de Butternut. Les premiers jours, il n’avale presque rien et fait la grimace. A partir du cinquième jour, il fait de grands sourires et ouvre grand la bouche quand il voit la cuillère, mais continue à faire la grimace une fois qu’il a la nourriture dans la bouche. Il doit manger l’équivalent d’à peine 2 cuillères à café. On enchaine sur de la purée de carotte, même réaction.

Le huitième jour, c’est le déclic ! On est chez ma grand mère pour la journée, donc petit pot de carotte (bio, uniquement du légume mixé et de l’eau de cuisson sans additifs). Et là, il adore, avale, se jette dessus, et mange 1/3 du petit pot (environ 40g). Ce qui ne l’empêche pas de finir son biberon de lait. J’avoue, je suis un peu vexée qu’il aime les petits pots alors qu’il dédaigne mes purées maison. Mais en fait à partir de ce jour là, il va bien manger, même si certains légumes passent mieux que d’autres. Actuellement, il doit manger autour de 60/70g de purée.

On lui a fait gouter du panais, de la pomme de terre (jamais seule, toujours un tout petit peu dans une purée avec un autre légume), des betteraves (grimace le premier jour, en fait il adore), des brocolis (il n’aime pas) et des épinards.

Après sa purée, il continue à prendre un biberon complet. Mais il a changé de rythme au bout de 15 jours avec des purées, et ne prend plus que 4 biberons de 210 ml par jour.

On a aussi choisi de lui faire gouter un peu de tout, même si théoriquement ce ne sont pas des choses qu’il devrait gouter à son âge. Mais comme on l’a souvent sur les genoux quand on mange et qu’il est très curieux de ce qu’on a dans nos assiettes… On prend quand même la précaution que ce soit des jours où il mange des légumes déjà introduits auparavant. Il a ainsi gouté divers jus de fruits (je trempe mon doigt et lui fait teter), mais aussi par exemple du chocolat ou de la crème anglaise. Mais il s’est surtout pris d’une vraie passion pour les yaourts nature ! Je lui ai fait gouter une pointe de cuillère un jour, et il a adoré au point de crier jusqu’à ce qu’on lui en redonne ! Il nous arrive donc de lui en donner un petit peu.

Premier bilan à la PMI :

Pour son RDV des 5 mois. Il a pris moins de poids que d’habitude, mais il a quand même un peu grossi et ça reste un gros bonhomme (7,8kg). On continue les purées sur le même rythme, et on ajoute des compotes de fruits au gouter.

Il faut qu’on change de lait pour un lait deuxième âge, et on va en profiter pour passer à un lait bio dès qu’on a fini notre boite.

On est en pleine interrogation sur l’introduction des céréales. Le medecin nous a expliqué que désormais, on considérait que l’idéal était d’introduire les céréales entre 4 et 7 mois, y compris le gluten, et ce même s’il y a des intolérances dans la famille (c’est le cas chez nous). Il préconise de mettre une ou deux cuillères de céréales dans le biberon du soir. Mais nous n’aimons pas l’idée de mettre autre chose que du lait dans les biberons. Nous nous demandons donc comment introduire ces céréales. Ma mère me suggérait de simplement lui donner un quignon de pain à machouiller, mais nous avons tenté sans aucun succès. Donc est-ce qu’on doit essayer ça à nouveau ? Lui donner des bouillies ? Par quelles céréales commencer ? Voilà où on en est, si vous avez des conseils, je suis preneuse !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s