Le salon du livre de Montreuil, édition 2012

Au début du mois de décembre (et oui, encore un article qui traine depuis un moment !), je suis allée au salon du livre jeunesse à Montreuil.

J’y suis même allée deux fois.

Une première fois en famille, avec le magicien et mon homme (qui a fait le mari parfait : il faisait la queue pour les dédicaces pendant que je me balladais entre les stands !).

Une seconde fois toute seule, pour assister à un bout de la journée professionnelle (pendant que mon mari toujours aussi parfait gardait le magicien).

Pour moi, ce genre de manifestation, c’est le bonheur, malgré le monde qui s’y presse. Je découvre des nouveaux titres. Je mets des visages sur des auteurs que j’aime. J’ai par exemple découvert qu’Ilya Green (dont je vous parlais il y a quelques jours) était aussi jolie que ses dessins. Que Benjamin Chaud a la même tête que son ourson. Que Pef a une tête de père noël Hippie (d’ailleurs, pour moi, voir l’auteur de “Rendez moi mes poux” c’est un peu comme voir le père Noël).

L’expo était superbe, malheureusement impossible de prendre des photos correctes.

Et je suis revenue avec des sacs bien pleins !

Des affiches de Rue du Monde pour décorer la bibliothèque :

P1050883

La future affiche du printemps des Poète et une illustration tirée de l’album Moi Ming de Clothilde Bernos et Nathalie Novi (super livre au passage)

P1050885

Mes achats (il y’avait en plus un livre pour mon petit frère, mais j’ai presque été raisonnable, non ?) :

P1050876

Et surtout, les dédicaces !

dédicaces montreuil

Benjamin Chaud pour Coquillage et petit ours, Emmanuelle Houdart pour tout va bien Merlin et les heureux parents, Laeticia Bourget pour les heureux parents et Philippe-Henri Turin pour Charles à l’école des dragons.

dédicace Charles le dragon

Un gros plan du dessin de Philippe-Henri Turin, parce qu’il est juste magnifique, et que je n’en reviens toujours pas qu’on puisse faire ça en 10 minutes à l’encre de Chine tout en discutant. Philippe-Henri Turin est particulièrement sympa, et mon nouvel objectif c’est le de faire venir à la bibliothèque rencontrer des enfants.

Par contre j’ai trimballé dans mon sac Madame le lapin blanc pour rien, Gilles Bachelet (qui a reçu le prix “pépites” du salon) est resté inaccessible !

Bon, ok, j’avoue, c’était un article pour frimer en montrant mes super dédicaces !

Advertisements

5 thoughts on “Le salon du livre de Montreuil, édition 2012

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s