Ecosse, jour 6 : Saint Andrews et Edimbourg

J’ai adoré l’Ecosse et ses paysages. Mais dans l’ensemble, j’ai été déçue par ses villes et ses villages, souvent gris et sans grand charme. Saint Andrews est l’exception, j’ai adoré cet endroit.

Il faut dire qu’il y a la mer. Et que voir la mer suffit à me mettre de bonne humeur. Surtout que je ne l’avais pas vu cette année : j’étais en Alsace cet été et trop occupée à préparer mon mariage au printemps pour aller faire un saut au bord de l’eau. Bref, à peine levés, nous nous sommes précipités à la plage.

P1030822.JPGP1030851P1030838

Mon homme n’a pas pu s’empêcher de faire semblant que c’était l’été et de courir en caleçon sur la plage, mais il a été rattrapé par la réalité et n’a pas réussi à mettre plus que les pieds dans l’eau !

Puis ballade le long des golfs, dans les rues de la ville, et surtout découverte du chateau et de la cathédrale !

P1030856.JPG

Les golfs s’étendent jusqu’au centre ville

P1030861

A faire : suivre the Scores street, pour admirer les immenses maisons grises qui surplombent la mer… Elles sont entourrées de hauts murs, mais la plupart des portails sont ouverts.

P1030865P1030868

Le chateau de Saint Andrews, dominant la mer

P1030885

La cathédrale est là encore entourrée d’un cimetière.

P1030889P1030898P1030906

Construite au XIIIe et XIVe siècle, la cathédrale a été abandonnée au moment de la Réforme et les Protestants s’en sont servi de carrière de pierre. Ses ruines restent cependant très impressionnantes.

Petit passage pratique : nous n’avons pas visité le chateau, ni le musée de la cathédrale, 7,20 livres en ticket combiné. Mais les ruines du chateau sont visibles de la route et l’accès aux ruines de la cathédrale est gratuit. 

Après un dernier tour dans le centre de Saint Andrews, nous reprennons la route en direction d’Edimbourg en longeant la côte. Nous réussissons à pique-niquer au soleil, au bord de l’eau, et à faire quelques arrêts agréables pour admirer encore un peu la mer.

P1030928.JPGP1030930P1030935

Un vrai bonheur ! La plupart des touristes partent plutôt vers l’ouest ou le nord de l’Ecosse, mais pour moi c’est vraiment dommage de râter cette région.

Ensuite, c’est la route jusqu’à Edimbourg, où on arrive en début de soirée. Quelques achats de souvenir et une bonne soirée au pub avant d’aller dormir !

P1030943

Nous avons passé la nuit au High Street Hostel, auberge de jeunesse qui a l’avantage d’être située en plein centre ville, à moins de 10 minutes à pied du chateau d’Edimbourg. Chambres pour 4 mixtes ou dortoirs de 8 lits non mixtes. 14 livres la nuit. Un lieu avec pas mal de charme, dans un vieux batiment décoré par des armures. Une grande cuisine/salle commune au sous-sol et pas mal d’activités proposées, ce qui peut être sympa si on veut rencontrer des gens (tournée des pubs du quartier, soirée hamburger, etc). Mais les douches sont pas super propres et il n’y a pas beaucoup de sanitaires !

Le lendemain, c’est le dernier jour !

Advertisements

One thought on “Ecosse, jour 6 : Saint Andrews et Edimbourg

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s