Ecosse, 5e jour : distillerie et chateaux

Le lendemain matin, au lever, nous avons droit à quelques flocons de neige ! On est pas vraiment équipés pour ce genre de température, mais on en profite quand même quelques instants.

Nous prenons ensuite la route du Whisky. C’est l’occasion de visiter une distillerie, moment très attendu par certains d’entre nous (dont je ne faisais pas partie, j’avoue que ce genre de visite me laisse froide, mais c’était un incontournable de notre séjour). Nous avons choisi la Glenlivet distillery, près de Tomintoul, qui avait le double avantage de ne pas nous faire faire un trop gros détour et d’être gratuite.

Un gros batiment moche, sur lequel flotte le drapeau français puisqu’une grande partie des distilleries écossaises appartiennent à… Pernod Ricard ! Une visite sympathique et finalement assez intéressante, avec un guide qui faisait des efforts pour se faire comprendre. Présentation des ingrédients, visite des cuves et des alambics, des lieux de stockage des tonneaux et dégustation. Le tout dure environ une demie heure. (pas de photo, interdites pendant la visite !).

Pendant la visite, le beau temps est revenu, chouette ! Nous prenons la direction de la côte ouest, en passant par les petites routes (Tomintoul, Ballater, Aboyne, Stonehaven). Les paysages changent, sont moins humide. La tourbe prend plus de place, entre deux champs cultivés. L’alternance entre la campagne “sauvage” et la campagne “domestiquée” est fascinante. On admire les vaches poilues des Highlands et bien sûr, encore et toujours les moutons !

P1030721.JPGP1030732

Petite pause sur le chemin au Craigievar Castle, mignon petit chateau… rose bonbon ! On se croirait un peu dans un Disney. Il est fermé à cette période de l’année, donc pas de visite possible !

P1030736P1030744P1030746P1030740.JPG

Et nous arrivons enfin au Dunnotar Castle. Mon gros coup de coeur du voyage : un piton rocheux et les ruines d’un chateau qui s’y accrochent, la mer en fond…

P1030753P1030762P1030772P1030775

Pique-nique au soleil ! (mais dans le froid et dans le vent, on ne peut pas tout avoir!).

On longe la côte jusqu’à Saint Andrews, où on arrive en toute fin d’après-midi. Direction le pub, on visitera demain ! Juste un tout petit tour pour aller voir la cathédrale (ou plutôt ses ruines) de nuit. Très peu éclairée (donc pas de photo possible), mais magnifique sous les étoiles.

On passe la nuit au Saint Andrews Tourist Hostel. L’auberge de jeunesse la moins chère du séjour : 10 livres la nuit en dortoir mixte. On a donc une chambre pour nous 6, cool ! En plein centre ville, sur Saint Mary’s place (attention, elle est un peu cachée derrière un restaurant, elle ne donne pas sur la rue, donc chercher le panneau jaune qui l’indique et y accéder à pied par la ruelle). La chambre sent un peu la friture, mais est chauffée, la salle commune est sympa (même si sûrement un peu petite en saison quand l’auberge est pleine) et le personnel est adorable. L’eau chaude est un peu capricieuse par contre (certains d’entre nous, malchanceux, se sont douchés à l’eau froide). 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s