Crimes et jean slim de Luc Blanvillain

Je suis bibliothécaire, et je travaille depuis quelques mois en section jeunesse. La quasi totalité de mes lectures, depuis le moins de décembre, sont donc des romans pour ados. Pas vraiment une corvée pour moi, puisque j’ai toujours adoré ça !

Parmi mes lectures récentes, Crimes et jean slim de Luc Blanvillain a été une très bonne surprise.

crime et jean slim

De quoi ça parle :

Adélaïde, avec sa mère musicienne, ses vêtements classiques et son intérêt pour les cours de littérature, a tout pour être catégorisée comme la petite intello. Mais pour ne pas devenir le souffre-douleur de la classe, elle se fait rebaptiser Adé et enfile chaque matin sa tenue de combat pour devenir la « reine des pouffes » de son lycée.

Malheureusement pour elle, un tueur en série se met à assassiner les pouffes de la ville… et son déguisement la fait figurer en bonne place parmi les cibles du tueur ! Il lui faut donc découvrir qui il est.

Elle sera aidée dans son enquête par son petit frère, Rod, passionné par les éléphants, et par Thibault, jeune homme très mignon mais qu’elle ne peut pas fréquenter librement puisque c’est un intello.

Mon avis :

 Une description au vitriol des adolescentes, qui n’épargne pas complètement l’héroïne, bien prompte à entrer dans le moule. L’ironie est souvent mordante. On rit tout au long de la lecture.
L‘auteur n‘hésite pas à aller jusqu‘au loufoque (le petit frère qui enquête très sérieusement pour savoir pourquoi son grand-père a été tué par un éléphant) ce qui donne une réelle originalité au livre.
Les personnages secondaires sont particulièrement intéressants. Le petit frère, bien sûr, mais aussi la grand-mère qui perd la tête. J’ai eu un coup de cœur pour le personnage du professeur de français, et par sa description de la classe : les élèves qui sont persuadés d’être discrets et le professeur qui continue son cours sans se laisser perturber alors qu’il voit tout (ça m’a rappelé mes élèves qui pensaient être discrets en envoyant des textos sous la table, lors de ma brève expérience de professeur de français en lycée !).
L’aspect « roman policier » est un peu moins convainquant, l’identité du serial killer étant plutôt prévisible. Mais cela ne gâche en rien la lecture, et la fin est super !
Le petit format carré du livre est attractif.
Pour les filles qui aiment la chick litt, afin de leur faire découvrir quelque chose de différent mais de tout aussi réjouissant. Parfait pour des ados de fin de collège, mais aussi pour les adultes.

Advertisements

2 thoughts on “Crimes et jean slim de Luc Blanvillain

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s